800 morts par an à cause de la somnolence au volant

L’association 40 millions d’automobilistes publie une étude selon laquelle la somnolence au volant est responsable de 800 décès en France. Elle met aussi en avant le manque flagrant de prévention en la matière, les pouvoirs publics se focalisant sur l’alcool et la vitesse.

Un autre facteur d'accident...

Un autre facteur d’accident…

Ces deux facteurs sont effectivement très présents dans l’accidentologie, mais la somnolence l’est aussi et de manière insidieuse. A l’étude de l’accidentologie de l’année 2012, il apparaît qu’un quart des tués de la route le sont à cause de la somnolence. Sur le réseau autoroutier, c’est même le facteur principal.

L’association précise aussi qu’un conducteur sur deux prend le volant avec une dette de sommeil. « 40 millions d’automobilistes » propose donc des mesures adéquates en renforçant les campagnes d’information trop souvent tournées vers l’alcool. Les infrastructures routières pourraient être aussi améliorées (comme le marquage au sol avec des lignes sonores).

Il ne faut pas non plus négliger les nouvelles technologies : avertisseurs de lignes continues par exemple. L’association rappelle qu’en Allemagne, la sécurité routière a mis en place un programme d’installation de glissières de sécurité sur les axes secondaires.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *