Alcool au volant : nouveau taux pour les jeunes conducteurs

La réglementation relative à l’alcool au volant évolue à partir du 1er juillet 2015. En effet, à partir de cette date, les conducteurs novices seront soumis à une nouvelle limite concernant l’alcool au volant.

ethylotest-chimique

Les jeunes conducteurs doivent prendre les bonnes habitudes.

Auparavant, tout conducteur était en contravention à partir d’un taux d’alcoolémie égal ou supérieur à 0,5 gr/l de sang (0,25 mg/l d’air expiré). Au début du mois prochain, ce seuil sera abaissé à 0,2g/l de sang (0,10 mg/l d’air expiré).

Cette décision découle de l’examen des derniers chiffres de la mortalité routière en 2014. En effet, une alcoolémie excessive a été relevée dans 28 % des accidents de la route. De plus, plus de 1000 personnes âgées entre 15 et 29 ans ont trouvé la mort sur les routes de France. Il fallait donc agir. Les conducteurs novices seront soumis à cette nouvelle réglementation pendant la durée de la période probatoire (3 ans pour les personnes qui ont choisi la filière traditionnelle, 2 ans pour ceux qui ont opté pour la formule de la conduite accompagnée).

Selon la Sécurité routière, cette limite peut être dépassée dès le premier verre. Ce taux a été retenu après la prise en compte de l’ingestion d’aliments ou de médicaments pouvant contenir des traces d’alcool.

Cette mesure figure parmi celles énoncées par Bernard Cazeneuve en janvier 2015, tout comme l’interdiction du port des oreillettes au volant qui prendra, elle aussi, effet au 1er juillet 2015.

Par conducteurs novices, il faut comprendre :

  • Les nouveaux candidats reçus au permis
  • Les candidats qui repassent leur permis après invalidation ou annulation

Les contrevenants s’exposent à une amende de 4ème classe dont le montant s’élève à 135 €. De plus, 6 points seront retirés du permis de conduire ce qui peut vouloir signifier pour les détenteurs d’un permis de moins d’un an, la perte de leur permis de conduire. Ils devront repasser l’épreuve théorique et l’épreuve pratique du permis.

Le gouvernement souhait que les jeunes générations de conducteurs prennent les bonnes habitudes le plus tôt possible, notamment en ce qui concerne l’alcool au  volant.

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Anonymous dit :

    Toutes ces nouvelles mesures restrictives ne sont mis en place que pour engraisser l’état… Et pour cause je n’ai jamais vu quelqun peu importe son âge être en état d’ébriété en aillant consommer une bière car c’est bien de cela qu’il est question… Déjà que le taux légal est sévère mais pourtant très juste je ne vois donc pas l’intérêt de le diminuer encore.
    De plus il est bien beau de parler de statistique mais dans quel circonstance l’accident c’est produit cela ne rentre pas dans les chiffres.
    Et pour finir on pourra continuer à rajouter toujours plus de restriction il y aura toujours des mort sur la route… Les restrictions annoncées ne servent une fois de plus qu’a nous enfermer dans un moule créer par nos dirigeant qui ne cherche qu’à tout contrôler.
    Nous ne somme pas des moutons messieurs les bergers alors rendez nous notre liberté et arrêter de croire que vous ferez notre bonheur en exerçant votre dictature camoufler deriere de belle parole démocratique !!!!!!
    Avis

  2. Maxime*** dit :

    Je ne pense pas que un ou deux verres jouent sur la mortalité des jeunes conducteurs. Cette reforme est abusé !

  3. PERE Jean-Louis dit :

    Quand est-t-il pour les permis provisoires de 1 an suite à un retrait ?

  4. bender dit :

    Au lieu de faire de la répression commencez par améliorer la sécurité des routes !
    Notre gouvernement pue le vice à plein nez et commence à gonfler tout le monde avec leur mesures à la con.
    Je ne défendrai jamais l’alcool ou la drogue mais le système zéro tolerance et un faux prétexte qui ne sert qu’à engraisser notre gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *