Auto-Ă©cole en ligne : en attente de l’agrĂ©ment

En janvier 2014, Alexandre Chartier et Benjamin Gaignault fondaient la société Ornikar, une auto-école qui devait diviser par deux le prix du permis de conduire. Mais très rapidement, ils se sont heurtés à un secteur très réglementé. L’obtention de l’agrément n’a toujours pas été accordée par la préfecture de Paris.

ornikar

L’auto-Ă©cole en ligne persĂ©vère.

Les deux fondateurs ont donc modifié leur formule initiale en proposant une offre alternative d’apprentissage à la conduite.

Désormais, la société Ornikar est implantée dans la ville de Nantes. Depuis le 1er septembre, elle propose aux élèves de réserver des heures de conduite auprès d’un réseau de moniteurs diplômés indépendants. Le tarif horaire fixé s’élève à 34,90 €. Chaque moniteur doit disposer de son propre véhicule. Il se verra verser un pourcentage sur chaque heure de conduite dispensée. Tout se passera en ligne : transaction et réservation. En revanche, Ornikar accompagnera les candidats pour les démarches d’inscription au permis de conduire en candidat libre.

La plateforme sera pourvue d’un système d’évaluation des moniteurs.

Ornikar, vise non seulement les jeunes de 18 Ă  28 ans mais aussi les personnes souhaitant une remise Ă  niveau de leur conduite.

La société a opté pour Nantes. La capitale des Pays de la Loire est réputée pour son dynamisme mais aussi pour les délais d’attente pour obtenir une date d’examen. Toutefois Ornika, n’a pas l’intention de s’arrêter là. Une seconde levée de fonds est envisagée afin de développer l’offre au niveau national. Au début de cette année, l’apprentissage du code de la route en ligne était proposé grâce à l’aide d’autres sociétés comme Meetic, Ventes Privées, Free….

Actuellement on compte 4 500 candidats inscrits dans 83 départements.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *