Bientôt une limitation de vitesse à 30 km/h en ville ?

Le plan de transport national de Frédéric Cuvillier évoque l’abaissement de la limitation de vitesse en ville.

Les agglomérations pourraient être bientôt limitées à 30 km/h.

Les agglomérations pourraient être bientôt limitées à 30 km/h.

Le 5 mars dernier, le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier présentait son plan de transport national. Celui-ci comporte vingt-cinq mesures. L’une d’entre elles risque de faire couler beaucoup d’encre. En effet, la généralisation du 30 km/h en ville fait partie des différentes propositions.

L’association 40 millions d’automobilistes s’insurge déjà estimant que cette mesure est un « contre-sens économique ». En effet, aujourd’hui, on cherche à réduire le temps passé en voiture pour optimiser, entre autre, le temps de travail. Or, cette mesure provoquera l’effet inverse. Cette limitation de vitesse spécifique est adaptée sur des zones courtes, dans les endroits où les conducteurs doivent être particulièrement vigilants. Si cette vitesse vient à s’appliquer à toute l’agglomération, l’automobiliste n’associera plus le 30 km/h à des risques potentiels.

Si le temps passé dans les voitures influe sur notre temps de travail, il en est de même pour le temps consacré aux loisirs. 40 millions d’automobilistes évoque même « une atteinte à notre liberté ».

En ce qui concerne l’environnement, il n’est pas sûr que cette abaissement de la vitesse soit favorable à l’émission des polluants. Le flux de circulation ralenti entraînera plus d’embouteillages qui génèrent énormément d’émission de carbone.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. houzet dit :

    généraliser ce type de mesure manque de discernement, c est primitif comme proposition, par contre étendre de manière intelligente les zones a 30 peut sécuriser les centres en particulier avec les deux roues qui peuvent ainsi mieux cohabiter avec mes voitures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *