Bilan des infractions routières 2014

En 2004, l’automatisation des sanctions des infractions a permis à l’État de récolter plus de 25 millions d’amendes. Cela représente une hausse de 1,5 % par rapport à 2013. Malgré cette augmentation du nombre de sanctions, la mortalité routière n’est toujours pas enrayée. Il n’y aurait donc pas de recette miracle…

Excès de vitesse : infractions majeures

Excès de vitesse : infractions majeures.

Selon le bilan, l’infraction la plus courante est l’excès de vitesse. 90 % des PV liés aux excès de vitesse concernent des dépassements de la vitesse réglementaire de moins de 20 km/h. En 2014, 12,8 millions de PV ont été dressés suite à des excès de vitesse. Toutes ces infractions entraînent évidemment la perte de points qui peuvent amener à la perte du permis de conduire. En conséquence, le bilan laisse apparaître une augmentation de 23 % des délits de fuite et de 19 % des refus d’obtempérer.

On constate aussi que les obligations concernant le contrôle technique ne sont pas remplies. Le nombre de ces infractions augmente de 15 %. Une autre catégorie d’infraction est en hausse de 19 % : le défaut d’assurance. Ces augmentations peuvent aussi s’expliquer par des budgets un peu serrés des conducteurs.

Mais l’infraction qui bénéficie de la plus forte hausse concerne les conducteurs qui circulent dans un couloir de bus ( + 88 %). Il faut toutefois souligner la baisse ( – 15 %) du nombre de contraventions relatives à l’utilisation du téléphone portable au volant.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *