Circulation alternée lors de pics de pollution

Face aux pics de pollution de ces dernières semaines, le gouvernement a été obligé de se pencher sur la question. Mercredi dernier, le ministère de l’Écologie a annoncé que, dès l’année prochaine, la circulation alternée pourrait entrer en vigueur. Cette mesure sera effective lors des pics de pollution aux particules fines et aux oxydes d’azote (NOx).

De plus en plus de pics de pollution  Ă  Paris.

De plus en plus de pics de pollution Ă  Paris.

Actuellement, la circulation alternée est envisageable dans les cas de dépassements en matière d’ozone.  Dès le début de l’année, les collectivités locales et les autorités organisatrices de transport se réuniront pour étudier les modalités de mise en œuvre de cette mesure.

Pour l’application de ce système, il faudra tenir compte de l’immatriculation des véhicules : les numéros pairs seront autorisés à circuler les jours pairs et les autres, les jours impairs. Cela promet quelques débats…

Déjà, certains mettent en avant le fait que pour les familles les plus aisées, il sera facile de contourner la loi. En effet, ces foyers ont, la plupart du temps, deux véhicules. Cette mesure avait déjà été prise une fois en 1990. Mais désormais, les seuils d’alerte ont baissé et la situation pourrait se reproduire à plusieurs reprises.

La présidente de l’Association pour la prévention de la pollution atmosphérique (Appa), Isabelle Roussel  déclare que le Comité national de la sécurité routière étudie une autre piste qui consisterait à distinguer les véhicules les plus polluants à l’aide de vignettes de couleur en fonction du degré de pollution.

Cette pollution atmosphérique est un véritable enjeu de santé publique. En 2011, on dénombrait 19.000 décès supplémentaires en Europe liés à la pollution de l’air. En France, on parle de 2.900 morts.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *