Contrôle technique des diesel renforcé

À partir de janvier 2019, le contrôle technique des véhicules diesel sera plus strict. Cette nouvelle mesure concernerait 62 % des automobilistes.

Les propriétaires des véhicules anciens bientôt touchés par la réforme sur le contrôle technique.

Les propriétaires des véhicules anciens bientôt touchés par la réforme sur le contrôle technique.

Les véhicules diesel sont dans la ligne de mire de toutes les dispositions environnementales actuelles visant à ôter de la circulation les véhicules les plus polluants.

Pour les diesel, le contrĂ´leur devra  s’intĂ©resser au « diagnostic 5 gaz ». Ce diagnostic concerne le monoxyde de carbone, les hydrocarbures imbrĂ»lĂ©s, le dioxyde de carbone et d’oxygène, les particules fines et les fameux oxydes d’azote (NOx). Ces gaz sont pour l’instant contrĂ´lĂ©s au moment de l’homologation des vĂ©hicules. L’étude des hydrocarbures imbrĂ»lĂ©s permettra de vĂ©rifier le fonctionnement du catalyseur/filtre Ă  particules qui peut perdre un peu d’efficacitĂ©.

Pour effectuer ces mesures, les centres techniques devront s’équiper. Une période expérimentale est fixée entre le 1er septembre 2016 et mars 2017 pour établir les valeurs de références et en déduire les méthodes de contrôle adaptées. Il semblerait que le coût de l’investissement s’élèverait à 25 000 € minimum.

Cette nouvelle mesure toucherait les propriétaires des véhicules anciens. 20 % d’entre eux risquent d’être recalés lors de leur contrôle technique.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *