DĂ©cision sur l’abaissement de la vitesse

Aujourd’hui, le Conseil National de la Sécurité Routière doit donner son avis sur l’abaissement de la vitesse sur le réseau secondaire.

La limitation de vitesse ne sera peut-ĂŞtre bientĂ´t plus la mĂŞme en France.

La limitation de vitesse ne sera peut-ĂŞtre bientĂ´t plus la mĂŞme en France.

Cette mesure avait été préconisée par les experts de la Sécurité routière en octobre 2013. Elle semble assez simple à mettre en œuvre car il ne s’agit que de modifier le code de la route. Cependant, cette nouvelle règle rencontre une franche opposition de la part des automobilistes, ce que confirme le délégué général de 40 millions d’automobilistes, Pierre Chasseray.

L’association a recueilli 220 000 signatures de conducteurs qui s’opposent au projet mettant en avant certaines de leurs craintes ( ne plus pouvoir dépasser un poids-lourd par exemple). Les opposants s’organisent, se renseignent pour contrer les experts. La Ligue de défense des conducteurs se base sur le modèle de Nilsson qui affirme qu’une baisse de 1 % de la vitesse engendrant une baisse de 4 % n’a aucun « fondement scientifique ». Le gouvernement est donc pris en tenaille entre les associations des victimes qui s’interrogent sur des prises de décision qui tardent à venir et les associations de conducteurs qui évoquent la répression et les radars « pompes à fric ».

Les déclarations de ce jour du CNSR devraient forcer le gouvernement à prendre position d’autant que les chiffres de la sécurité routière des mois de mars et avril affichent une hausse de la mortalité par rapport à 2013 (+ 28 % en mars et 9,1 % en avril). De plus, la France doit faire face à la pression de la Commission Européenne qui demande que le nombre de tués par an descende sous la barre des 2 000 d’ici à 2020. Rappelons qu’en 2013, 3 268 personnes ont perdu la vie sur les routes françaises. Des rumeurs évoquent une expérimentation progressive de l’abaissement de la vitesse…

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. polteau dit :

    ce n’est pas la vitesse qui « tue » mais ceux qui ne savent pas la gĂ©rer.
    vouloir diminuer la vitesse ne changera rien aux problèmes de la trop grande densitĂ© de circulation au moment des heures de pointe. Le CNSR se trompe de cible, pour diminuer le nombre de tuĂ©s il faut interdire tous les gadgets dans le vĂ©hicule qui perturbent l’attention du conducteur sur la route (tĂ©lĂ©phone et autre). En diminuant la vitesse sur route vous augmenter sa facultĂ© Ă  se distraire

  2. Johann dit :

    eh oui !!! les radars ne rapportent plus assez!! Vache a lait d’automobilistes preparez vous, et surtout votre portefeuille. Le resultat d’une telle mesure sera simplement une augmentation de personnes roulant sans permis/assurances sur les routes. Les chauffards sont et seront tjrs presents sur les routes (la baisse de 10Km/h ne les genera pas plsu qu’aujourd’hui) maintenant, le commercial qui fait 60000 bornes par ans, le monsieur tout le monde qui va se faire pincer pour 5km/h, eux verront la difference sur leur cpte en banque et sur le solde de leurs points !!!
    Cette année, la meteo est etonnament clemente par rapport a 2013, du coup bcp plus de monde sur les routes, bcp plus de motards ( qui font partie des regrettable victimes en hausse de cette année).
    Quel resultat du 80Km/h : bcp plus de depassements a prevoir .. donc potentiellement , plus de risques d’accidents …

    Maintenant, une route particulierement accidentogene : quesako ?? pkoi ne pas plutot adapter la route pour la securitĂ© de gens, que plutot adpater les gens et leur pseudo grande vitesse, a cette route ??? c’est sur, ca ne sera pas les memes payeurs !!
    La securitĂ© dans les voitures n’arrete pas de faire des progres exponentiels d’annĂ©es en annĂ©e. aujourd’hui un choc a 90 n’a pas du tout le meme resultat en 1980 !!

    Alors, stop au bourrage de crane incessant, qui cherche a culpabilser l’automobiliste, concidĂ©rĂ© aujourd’hui par deafaut comme un meutrier en puissance des qui monte dans sa voiture !! Stop aux medias et politiques qui manipulent les chiffres, et les annonces pour avoir un effet culpabilisateur amplifiĂ© pour l’opinion publique!!
    Et comme toujours, ceux qui prennent les decisions et votent ces loies, restent et resteront intouchable et non concernés par ces mesures !!

    Allez voir dans les autres pays, ex Danemarque ou le passage de 80 a 90, a fait diminuer le nbr de morts. donc l’interpretation des chiffres …. on peut leur faire dire ce que l’on veut !

    Bientot le 80 sera generalisĂ© sur l’ensemble du territoire, personne ne dira rien, on arrivera a 110 sur autoroute ..personne ne dira rien.. et dans 10 ans, on prend les meme et on recommencera : 70 sur route, et 90 sur auoroute …bon moutons que nous sommes va …

    bref,pour conclure, plutot que revoir le systeme d’apprentissage inefiicace, apprendre au gens a adapter la conduite en fonction de la meteo, de la densitĂ© du traffic, securiser les routes en modifiants les points chauds, ben non , les guignols qui nous gouvernent prefere s’attaquer a notre porteuille : les morts sur les routes, faut pas rever, ils en n’ont rien a cirer !

  3. bony monique dit :

    je suis d accord. Baisser la vitesse Ă  80 km heures ne limitera pas le nombre de mort. Actuellement pour faire limoges poitiers ( 120 km) il faut deux heures et demi.. Il faudra bientot 3 heures voire plus … d ou problème de fatigue supplĂ©mentaire.. donc risque d accidents en plus .. Je suis d accord cette mesure est en fait un moyen supplĂ©mentaire de nous pomper du fric ….. je respecte les limitations de vitesse mais lĂ  je dis ras le bol ……….. A quant les compteurs Ă  l entrĂ©e des toilettes ( et oui on peut tomber dans la cuvette) . l interdiction des baignoires (on peut se noyer). l interdiction de faire l amour ( vive les infactus) etc etc . bonne journĂ©e

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *