Journée mondiale de la sécurité routière à Alger

L’AlgĂ©rie se mobilise pour la journĂ©e mondiale de la sĂ©curitĂ© routière et de la santĂ© au travail.

Les piétons : une des causes des accidents.

Les piétons : une des causes des accidents.

Lors de la journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail à Alger, le président de l’association Tarik Essalma, Mr Mohamed LAZOUNI a fait appel aux autorités. Il souhaite que soit appliqué le décret 87-09-21 qui impose des leçons pédagogiques sur la sécurité routière dans les programmes scolaires. Selon lui, l’éducation routière doit commencer à l’école.

Il met en cause des moniteurs peu ou pas formés. Seules des notions élémentaires sont nécessaires pour l’obtention du permis. Mr Lazouni réclame la mise en place de circuits d’adaptation, d’amélioration et d’apprentissage de la conduite automobile. Il propose que l’État institue une formation professionnelle pour les chauffeurs.

En Algérie, le Centre national de prévention et sécurité routière annonce 13 morts par jour sur les routes. L’année dernière, les statistiques affichaient : 4.547 tués, 60.000 blessés et 40.000 accidents. L’Algérie se place donc à la quatrième place des pays les plus dangereux dans le monde. Les principales causes des accidents de la route sont : excès de vitesse, dépassement dangereux, non-respect de la signalisation, distances de sécurité, inattention des piétons…

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. laouzai dit :

    Bonjour ‘ pour faire face probleme il faud imposer un stage de 5jours renouvlable tout les 5ans ce stage ce note le FCO comme en france et ailleurs,la plus part des chauffeurs ne savent pas ce que reprĂ©sente une charge .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *