L’utilisation des clignotants

La compagnie d’autoroutes SANEF met en place une campagne pour inciter les automobilistes à utiliser leurs clignotants.

Clignotant

Les clignotants ne sont plus utilisées.

Sur autoroute, certains comportements sont dangereux et peuvent avoir des conséquences dramatiques. Certains conducteurs déboitent ou se rabattent sans avoir averti les autres usagers. L’observatoire de la Société des autoroutes du nord et de l’est de la France (Sanef) a pu se rendre compte que 33 % des conducteurs oublient leurs clignotants au moment du dépassement. Ce chiffre passe à 59 % lors du rabattement. Ces chiffres sont en progression de deux points entre 2012 et 2013.

Utiliser les clignotants sert à informer les autres usagers du changement de direction. Ainsi, ils peuvent prévoir et anticiper tout changement de trajectoire. Cette information est d’autant plus importante pour les deux-roues motorisés qui, d’un seul écart, peuvent perdre le contrôle de leur véhicule.

Depuis le 10 février, une campagne de sensibilisation transmet ce slogan : « vous doublez ? Vous vous rabattez ? N’oubliez pas : clignotez ! ». Déjà en 2011, la Sécurité routière avait aussi voulu sensibiliser les usagers en lançant l’opération « je mets mon clignotant, je sauve des vies ». L’oubli de clignotant est aussi observable en agglomération. Cette infraction entraîne la perte de trois points sur le permis de conduire et une amende de 35 €.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *