La circulation interfile en exérimentation au début de l’été

Les préfets ont reçu une note écrite du ministère de l’Intérieur concernant la circulation interfile des deux-roues motorisés.

Circulation interfile autorisée pour certaines routes.

Circulation interfile autorisée pour certaines routes.

La circulation interfile sera expérimentée à partir de l’été prochain. Cette note de 13 pages évoque certains points :

  • La circulation interfile sera en expérimentation sur les autoroutes et routes à caractéristique autoroutières des départements de l’Ile de France, du Rhône, des Bouches-du-Rhône et de la Gironde. Ce choix n’est pas dû au hasard car ce sont des secteurs particulièrement connus pour un trafic difficile. Les préfets ont la tâche de définir les endroits précis pour mettre en place le dispositif.
  • Une fois les textes réglementaires approuvés par le Conseil d’État et publiés, la phase de test commencera à l’été 2015. L’installation de capteurs de comptage sur les voies retenues par les préfets débutera.
  • Les routes sélectionnées devront obligatoirement être sans croisement, à deux chaussées séparées par un terre-plein central. De plus ces chaussées doivent comporter au moins deux voies chacune.
  • L’interfile est précisément définie : circulation entre deux files de véhicules situés sur les deux voies ayant le même sens de circulation et le plus à gauche de la chaussée.
  • Cette circulation interfile n’est valable que pour les véhicules appartenant aux catégories L3e et L5e et dont la largeur est limitée à un mètre maximum.
  • Dans le cas précis de cette circulation, la limitation de vitesse est fixée à 50 km/h.

Cette expérimentation ne doit pas être confondue avec une augmentation des contrôles….. Pourtant le préfet des Yvelines annonce vouloir « traquer les imprudents ». On peut donc s’attendre à des contrôles renforcés sur la limitation de vitesse.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *