La conduite inter-file à l’étude

Le nombre des deux-roues a doublé en France depuis une vingtaine d’années. Les automobilistes et les motards ou autres scootéristes doivent cohabiter tant bien que mal. Les premiers n’apprécient pas les slaloms des seconds. Et les conducteurs de deux-roues trouvent que les autres ne sont pas assez attentifs au volant. Le point de discorde le plus important reste la remontée de file. Cette pratique interdite mais très courante est très peu verbalisée. Manuel Valls souhaite que ce dossier avance et envisage une phase d’expérimentation.

Expérimentation sur le périphérique parisien l'année prochaine.

Expérimentation sur le périphérique parisien l’année prochaine.

Le boulevard périphérique parisien devrait être le théâtre de ce test dès l’année prochaine. Le préfet est favorable à cette mesure qui permettrait d’encadrer la remontée de file et même de l’enseigner.

Si le projet est adopté, la réglementation autorisera la conduite inter-file sur certains axes. En revanche, elle sera interdite en agglomération. Statistiquement, cette pratique ne provoque que peu d’accidents mortels : 7 à 8 par an sur le périphérique.

Si les associations de motards approuvent la décision, il n’en est pas de même de la part de la Ligue contre la violence routière. Sa présidente est plutôt sceptique et souligne le danger. Elle craint que certains motards en profitent pour augmenter leur allure entre les voitures.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. niko dit :

    « Statistiquement, cette pratique ne provoque que peu d’accidents mortels : 7 à 8 par an sur le périphérique »

    C’est largement faux en moyenne; par exemple 1 mort en 2010 :
    http://www.data.gouv.fr/var/download/a0cabf7c6dee7306dab0cd246d57169c.pdf

    Voir aussi : http://fr.wikipedia.org/wiki/Accidentologie_sur_le_boulevard_p%C3%A9riph%C3%A9rique_de_Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *