Le comportement des conducteurs sur autoroute

En France, en 2012, la mortalité sur les autoroutes représente 4 % des accidents mortels.

L'autoroute A13 au peigne fin.

L’autoroute A13 au peigne fin.

Cependant, une étude de la société des Autoroutes du nord et de l’est de la France (SANEF) illustre les cinq comportements à risque qui ont la vie dure sur ce réseau. En effet, pendant une semaine, plus de 150.000 véhicules ont été observés sur l’autoroute de Normandie, l’A13.

  • les excès de vitesse : la vitesse moyenne est de l’ordre de 127 km/h, ce qui représente 5 % de moins qu’il y a une dizaine d’années. Mais 36 % des conducteurs dépassent encore les 130 km/h réglementaires (avec quelques pointes à 150 km/h). Malgré tout, les excès de vitesse sont impliqués dans 13 % des accidents mortels.
  • distance de sécurité : c’est le comportement le plus dangereux sur autoroute. 25 % des conducteurs ne respectent pas les distances de sécurité. L’idéal est de conserver un intervalle de 2 secondes entre les véhicules pour une meilleure anticipation. Pour se repérer, conservez deux lignes blanches de la bande d’arrêt d’urgence.
  • Clignotant : Si une majorité des conducteurs (72 %) indiquent leur attention de dépasser, 41 % des automobilistes n’utilisent pas leur clignotant pour se rabattre.
  • Circulation sur la voie du milieu : 37 % des véhicules roulent sur la voie centrale même si la voie de droite est libre. Ce comportement incite les autres à effectuer des dépassements par la droite.
  • Inattention dans les zones de travaux : trop de conducteurs ne ralentissent pas à l’approche des chantiers ou s’ils le font, c’est au dernier moment. 92 % attendent les 200 derniers mètres pour effectuer un changement de voie et plus d’un tiers attendent le dernier moment. En 2013, 105 accidents sont survenus impliquant du personnel autoroutier.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Rébecca dit :

    Je constate malheureusement que je suis témoin quotidiennement de ces comportements sur la route. Je ne dis pas que je suis un ange, mais ces comportements incitent à commettre soi-même des infractions, comme doubler par la droite une voiture qui roule à 75 km/h au milieu de l’autoroute par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *