Le gouvernement oeuvre-t-il pour la sécurité routière ?

Le Premier Ministre Manuel Valls annonce un Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) dès la fin de l’été. Il faut dire que le dernier comité de ce genre s’est tenu en mai 2011.

Le dernier CISR date de juin 2011

Le dernier CISR date de juin 2011.

Le Premier Ministre souhaite à cette occasion faire le point sur la mise en œuvre des mesures annoncées en janvier 2015 par le Ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve.

Cette déclaration fait suite à la publication du rapport de l’Inspection Générale de l’Administration datant de juillet 2014. Celui-ci fait état d’un manque de collaboration interministérielle en matière de sécurité routière.

Cette notion est pourtant primordiale et doit s’illustrer par des comités interministériels. Les ministères concernés sont : l’Intérieur, Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie.

Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, reconnaît l’écueil mais s’insurge contre les attaques sur un manque de volonté gouvernementale. Il veut éviter les polémiques stériles et affirme de concert avec le Premier Ministre que l’insécurité routière est une priorité du gouvernement. De plus, il souligne que ce rapport date de plus d’un an. Depuis 26 mesures ont été annoncées…. Elles reprennent l’ensemble des préconisations du fameux rapport. De plus, certaines mesures sont entrées en vigueur début juillet (interdiction du kit mains libres et abaissement du taux d’alcoolémie pour les conducteurs novices).

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. JULIEN JEAN-PIERRE dit :

    La vitesse étant limitée à 130 km/h sur autoroute, (vitesse maximum autorisée du véhicule) pourquoi demandons pas au gouvernement de mettre en place un bridage obligatoire des véhicules à la vitesse maximum autorisée ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *