Le permis de conduire Ă  l’heure du numĂ©rique

Le gouvernement étudie toujours plusieurs pistes de travail pour réduire la formation au permis de conduire dans les auto-écoles.

Une nouvelle réforme pour un permis de conduire moins cher.

Une nouvelle réforme pour un permis de conduire moins cher.

En effet, actuellement, pour 20 heures de leçons (minimum obligatoire) il faut compter en moyenne 1600 €. Le taux d’échec quant à lui s’élève à 40 % lors du premier passage à l’examen. Pour pouvoir obtenir une date pour un deuxième passage, il faut patienter en moyenne 98 jours.

Pour faciliter l’obtention du permis de conduire, le gouvernement souhaite que de nouveaux acteurs entrent en ligne de compte. Il s’agit des auto-écoles sur Internet. C’est la mesure « phare » des travaux préparatoires de la réforme envisagée. Ces établissements ne possèderont pas de locaux. Les cours théoriques se feront via l’ordinateur pour préparer l’examen du Code.

Les rendez-vous seront pris par Smartphone. Nul doute que le coût de la formation sera revu à la baisse. Ces écoles de conduite « nouvelle génération » auront un atout majeur : leurs tarifs. Le forfait de 20 heures minimum pourrait être facturé moins de 700 €. Comme c’est le cas pour auto-école.net en région parisienne.

Ces auto-Ă©coles numĂ©riques proposeront un espace personnel en ligne. Un formateur suivra la progression de l’apprentissage de chaque Ă©lève. Il n’y aura plus de contraintes liĂ©es aux horaires des Ă©lèves et des Ă©coles de conduite. L’inscription se fera en ligne. En ce qui concerne les heures de conduite, des points de rencontre sont proposĂ©s sur une plage horaire pouvant aller de 7h Ă  22h.

Les Ă©valuations des enseignants sont laissĂ©es en ligne sur l’espace personnel. Et les Ă©lèves peuvent Ă  leur tour noter leur moniteur en laissant une apprĂ©ciation sur le site.

Les auto-écoles traditionnelles s’insurgent contre ces nouvelles mesures. Elles mettent en avant une concurrence déloyale et un enseignement au rabais et menacent de bloquer la capitale. Le vice-président de l’École de conduite française (ECF) considère qu’une salle de cours est un outil pédagogique qui sert d’échanges. Si les élèves ont des questions, à qui s’adresseront-ils ?

D’autres pistes de travail concernant la réforme des permis de conduire sont toujours à l’étude :

  • Fin des 20 heures minimum obligatoires : les auto-Ă©coles se disent prĂŞtes Ă  revenir sur cette obligation.
  • Suppression de l’évaluation de dĂ©part qui sert Ă  formuler un nombre d’heures prĂ©visionnel.
  • CrĂ©ation de labels pour distinguer les meilleures auto-Ă©coles, mais les critères ne sont pas fixĂ©s.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *