Les Français et les infractions routières

Début février, la fondation Vinci autoroutes publiait son baromètre européen sur les infractions routières et la conduite responsable.

distance-de-securite

Les Français roulent toujours trop près.

Il apparaît que les Français ne décrochent pas la médaille d’or de la conduite en Europe. Les manquements à la règle sont très fréquents en ce qui concerne :

  • Les limitations de vitesse : infractions très courantes (91 % des conducteurs avouent dépasser régulièrement la vitesse autorisée de quelques kilomètres). Les radars ont permis de lutter contre les grands excès de vitesse, mais pas contre les petits excès de vitesse. De plus, les automobilistes savent que la probabilité d’être contrôlé est faible. Pourtant, 25 % des accidents mortels ont pour cause principale les excès de vitesse. Ce chiffre passe à 48 % en ce qui concerne les jeunes conducteurs (18 à 24 ans).
  • Fatigue et somnolence sont les premiers facteurs de mortalité sur autoroute. 84 % des Français avouent partir pour un long trajet avec une dette de sommeil.
  • Distances de sécurité : le non-respect des distances de sécurité est dangereux car cela ne permet pas d’éviter une collision en cas d’événement imprévu. C’est pourtant une situation que 77 % des Français vivent régulièrement.
  • Utilisation du clignotant : 66 % des automobilistes n’utilisent pas leurs clignotants pour dépasser ou changer de direction, souvent par négligence. Or, c’est le seul moyen de communiquer entre usagers pour tout changement de trajectoire, départ, arrivée, rond-point…..
  • Zone de travaux : 13 % des conducteurs ne ralentissent pas dans ces zones de travaux. Ils ne tiennent pas compte des agents autoroutiers et cela peut être fatal.
  • Circulation sur la voie du milieu sur autoroute : habitude de plus de la moitié des conducteurs qui peut inciter les autres à les dépasser par la droite
  • Téléphone au volant : l’inattention est la deuxième cause d’accident mortel sur les routes (3ème cause sur autoroute). 50 % des personnes interrogées déclarent téléphoner avec un kit main libre, 22 % sans kit, 23 % envoient des sms (pratiques qui vont devenir interdites).
  • Alcool : 25 % des conducteurs ont conscience d’avoir déjà pris le volant avec un taux d’alcoolémie supérieur à la limite autorisée (pas d’effets ressentis). Mais ils sont 78 % à considérer que conduire en ayant bu est un comportement très dangereux.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. PAPOUNET dit :

    J’aimerais savoir qui sont les meilleurs conducteurs en Europe…
    c’est peut être une idée d’article !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *