Les hommes, les femmes et la conduite

Le 8 mars, la planète célébrait la journée de la femme. On a beaucoup entendu de parité en politique, dans les entreprises privées ou publiques… Mais sur la route ? Quelle est la place de la femme dans la conduite ?

La place des femmes au Salon de l'auto.

La place des femmes au Salon de l’auto.

Les hommes sont majoritairement présents aux commandes : en voiture, mais aussi dans les TGV, dans les métros  (90 % des conducteurs sont du sexe masculin), dans les taxis parisiens (95 %). Dans les communes, les élus en charge des transports sont aussi majoritairement des hommes.

Dans les salons de l’auto, les femmes sont souvent vêtues assez court, souriantes et muettes. Ce sont les hôtesses…  Il semblerait bien que la femme soit exclue du monde des transports. D’ailleurs selon une étude de l’INSEE, les femmes se déplacent plus à pied et en transports publics pour aller travailler que les hommes.

Sur la route, on constate donc la suprématie de l’homme. Les conséquences sont dramatiques comme le montrent les chiffres de la sécurité routière : 75 % des tués sur la route sont des hommes.  Un conducteur masculin a deux fois plus de risques d’être victime d’un accident de la route qu’une femme. Les hommes sont aussi, hélas, responsables des accidents causés par l’alcool (82 %). La totalité des retraits de permis affecte particulièrement les hommes (88 %). Toujours selon les statistiques, les femmes commettent 8,6 % de l’ensemble des délits. Mathématiquement, 91,4 % des infractions sont imputables aux hommes…. Comme disait Aragon, la femme est l’avenir de l’homme.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *