Moins d’infractions routières en 2013

Si en 2013, on assiste à une baisse du nombre d’infractions routières commises sur les routes françaises (- 7 %), il n’en est pas de même pour les délits de fuite qui progressent de 7 %.

Les délits routiers sont jugés par le Tribunal Correctionnel.

Les délits routiers sont jugés par le Tribunal Correctionnel.

L’Observatoire national interministériel de la Sécurité Routière (ONISR) annonce 24 494 010 infractions routières pour l’année 2013 contre 26 331 681 en 2012. Ce sont les infractions relatives à la vitesse et au stationnement qui enregistrent les baisses les plus importantes. Les radars jouent un rôle dissuasif indéniable. Cependant, le phénomène des délits routiers s’accroît dangereusement  ( + 5 %) :  défaut de permis de conduire, d’assurance, délits de fuite..

À eux seuls, les délits de fuite enregistrent une hausse de 6,9 % et prennent la 2ème place dans la liste des délits après l’alcoolémie positive. Parmi les autres délits en augmentation, on trouve : conduite sous stupéfiants (+ 9,3 %), défaut de permis et d’assurance (+ 7,6 %), circulation avec une plaque d’immatriculation appartenant à un autre véhicule (+ 26,5 %).

Les contraventions relatives à la vitesse diminuent de 9 %, celles relatives au stationnement de 7 %. Les infractions constatées pour téléphone au volant, sens interdit, ligne continue baissent de 10 %.

Toutes ces infractions entraînent un retrait de points du permis de conduire (voir ici barème). En 2013, 13,5 millions de points ont été retirés (- 5,7 % par rapport à 2012).

Ce qu’il faut retenir :

  • 7,7 millions de points retirés pour les excès de vitesse. Dans 76,6 % des cas il s’agit d’excès de vitesse inférieurs à 20 km/h
  • + 5,7 % d’excès de vitesse supérieurs à 50 km/h
  • Les infractions aux règles de circulation ou priorité ont engendré 4,2 millions de points retirés
  • 1,3 million de points ont été retirés pour l’utilisation du téléphone
  • 1 million de points retirés pour alcoolémie supérieure à 0,5 g/l de sang
  • 85189 permis invalidés pour cause de solde nul
  • 7,5 millions de conducteurs ont reconstitué leur capital de 12 points

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *