Nouveaux radars embarqués

La S√©curit√© Routi√®re a annonc√© la mise en service de 26 nouveaux radars embarqu√©s qui seront op√©rationnels le mois prochain. D√®s le mois de juin, il y aura donc 46 radars de ce type dans les voitures banalis√©es des forces de l’ordre. La gendarmerie et la police seront donc √©quip√©es pour les d√©parts des cong√©s d’√©t√©.

La vitesse, deuxième facteur d'accident.

La vitesse, deuxi√®me facteur d’accident.

Ils seront d√©ploy√©s sur les routes de la capitale mais aussi sur les routes de 22 d√©partements : Aisne, Aube, Cantal, Charente-Maritime, Corse du Sud, Doubs, Eure, Haute-Garonne, Gironde, H√©rault, Is√®re, Morbihan, Moselle, Nord, Pas-de-Calais, Bas-Rhin, Haut-Rhin, Sa√īne-et-Loire, Haute-Savoie, Seine-et-Marne, Haute-Vienne et Vosges. D√©sormais, chaque ann√©e 100 radars mobiles d’ancienne g√©n√©ration seront remplac√©s.

En deux mois, les radars embarqu√©s ont enregistr√© plus de 10.000 infractions. La S√©curit√© Routi√®re insiste sur le fait que cette nouvelle g√©n√©ration est √† l’origine de la spectaculaire baisse de la mortalit√© routi√®re en mars et avril 2013 (-26,8 % et 15,4 % par rapport aux m√™mes mois en 2012).

La vitesse est le deuxi√®me facteur d’accident apr√®s l’alcool et est responsable de 26 % des accidents mortels (environ 1.000 d√©c√®s). En dix ans, les radars sont √† l’origine de 75 % des 36.000 vies sauv√©es.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *