Nouvelle campagne contre le téléphone au volant

Depuis quelques jours, une nouvelle campagne de sécurité routière est sur les ondes. Elle a pour but de sensibiliser les conducteurs sur les risques de l’usage du téléphone au volant. Celui-ci est en effet un des distracteurs de la conduite les plus dangereux.

téléphone au volant

Le tĂ©lĂ©phone : l’objet dont les Français ont du mal Ă  se passer

Le gouvernement s’engage à lutter contre ce fléau a annoncé Emmanuel Barbe, le délégué interministériel à la sécurité routière. Le délégué indique qu’un accident sur dix est dû à l’utilisation du téléphone portable, encore que ce chiffre soit sous-estimé car dans certains cas l’utilisation du téléphone est difficile à prouver. Cependant les statistiques sont claires : le fait de traiter ses textos multiplie par 23 le risque d’accident. Une personne au téléphone voit son temps de réaction allongé et donc sa distance d’arrêt aussi.

En 2012, on constate une explosion des smartphones. Les différentes fonctionnalités des téléphones portables entraînent une forme d’addiction des utilisateurs. Ce fait est à mettre en relation avec la hausse de la mortalité routière. Toutefois le danger qu’il représente a du mal à faire son chemin.

L’année dernière 956 000 points ont été retirés suite à l’utilisation d’un téléphone au volant (318 000 automobilistes). 7 215 conducteurs ont été verbalisés pour utilisation d’oreillettes ou casques audio au volant.

Le délégué interministériel annonce plus de contrôles de ces infractions. En effet, il sera bientôt possible d’utiliser des images vidéos ou des photos pour constater les mauvais comportements. Monsieur Barbe rappelle aussi que l’application gratuite « Mobile conduite » permet de mettre le téléphone en veille automatiquement. Un message d’indisponibilité se met en place pour les correspondants. Aujourd’hui cette application est utilisée par près de 100 000 utilisateurs.

Le Conseil de l’Europe a demandé aux membres de l’Union d’interdire totalement l’usage du téléphone au volant. La France estime que cette recommandation sera difficile à envisager, la connectivité a pris trop de place désormais. Emmanuel Barbe opte pour des règles raisonnables et applicables.

 

 

 

 

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Adrian dit :

    campagne de sensibilisation très pertinente ! Sensibilisation comme éducation routière sont important pour le devpmt civique de nos jeunes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *