Nouvelle réforme du permis de conduire

La réforme du permis de conduire délie les langues. Les diverses pistes avancées ne satisfont pas tout le monde.

Dans 25 % des accidents mortels, les victimes sont en permis probatoire.

Dans 25 % des accidents mortels, les victimes sont en permis probatoire.

En septembre dernier, un groupe de travail était constitué pour réfléchir à une nouvelle réforme qui devait viser à réduire les délais d’obtention du précieux titre. Ce groupe était composé de membres de la commission « jeunes et éducation routière », du Comité national de la sécurité routière (CNSR), de responsables d’écoles de conduite, d’usagers et d’inspecteurs des permis. Dans les prochains jours, ces propositions seront sur le bureau du nouveau ministre de l’intérieur, Bernard Cazeneuve.

Parmi ces idées, on trouve notamment une formation obligatoire à l’égard des conducteurs novices pendant leur période probatoire avant la délivrance du permis. Des rendez-vous pédagogiques supplémentaires seraient instaurés. En ce qui concerne la durée de la période probatoire, celle-ci pourrait être réduite d’un an et passerait donc à 2 ans pour une formation traditionnelle et un an pour un apprentissage anticipé (AAC). Cette nouvelle période probatoire pourrait être accompagnée de restrictions  concernant la vitesse et le taux d’alcoolémie. Il est aussi question d’abaisser l’âge d’accès à la conduite accompagnée. Les apprentis conducteurs pourraient se lancer dès 15 ans (au lieu de 16 actuellement).

Afin de diminuer les délais d’attente entre deux présentations au permis, un recrutement d’inspecteurs est fortement envisagé (au moins 150 personnes).

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Super article et vraiment félicitations pour votre blog qui est vraiment magnifique et très pro !

  2. GIGLIO dit :

    Il est vrai qu’une formation approfondie est indispensable. Il faudrait d’avantage de surveillance sur le comportement des conducteurs !…
    Allure et DISTANCE DE SECURITE. Apprendre aux conducteurs Ă  ĂŞtre responsables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *