Plus de postiers au permis de conduire

Les postiers ne seront pas examinateurs de l’épreuve du permis de conduire.

Projet rejeté par le Sénat.

Projet rejeté par le Sénat.

Ainsi en ont décidé les sénateurs qui ont supprimé l’amendement de la loi Macron qui avait suscité une polémique.

La loi Macron est actuellement en lecture au Sénat en commission spéciale. Vendredi dernier, l’amendement concernant le permis de conduire a été purement et simplement supprimé. Celui-ci autorisait des agents de la fonction publique à devenir examinateurs afin de réduire les délais d’attente pour le passage de l’épreuve. Le délai préconisé était de 45 jours en moyenne alors qu’il était de 98 jours en moyenne en 2013.

Certains syndicats de la profession s’étaient opposés à cette décision arguant qu’il s’agissait plus d’une solution pour pallier les difficultés de personnel de la Poste. D’autres déclaraient que les agents devaient suivre une formation au moins égale aux Inspecteurs des permis de conduire.

Un autre amendement est passé à la trappe : celui qui concerne le service universel qui autoriserait à tout candidat ayant atteint le niveau requis d’obtenir une place d’examen. Cet amendement mettait en danger le volume d’heures de formation minimum (20 heures).

Cependant, ces amendements peuvent refaire surface lors de la deuxième lecture à l’Assemblée Nationale

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *