Pollution aux particules fines : Rennes s’engage

La mairie de Rennes annonce une expérimentation sur la rocade de la capitale bretonne à partir du 1er octobre pour lutter contre la pollution aux particules fines.

La mairie de Rennes souhaite abaisser la vitesse sur la rocade

La mairie de Rennes souhaite abaisser la vitesse sur la rocade.

La mesure concerne l’abaissement de la vitesse sur le périphérique rennais à 70 km/h. Premier argument avancé : la pollution mais certains ne sont pas convaincus….

En septembre 2014, la maire de Rennes, Nathalie Appéré, fait une demande au préfet pour que la vitesse soit abaissée de 20 km/h sur la rocade. Au mois de mai 2015, le Préfet donne son accord pour une entrée en vigueur au 1er octobre.

Pierre Chasseray de 40 Millions d’automobilistes s’insurge contre cette décision. Il estime que cette décision ne va pas changer grand-chose à l’émission des particules fines mais pénalisera très certainement les automobilistes.

Qu’en est-il réellement de la pollution à Rennes ? C’est Air Breizh qui mesure la pollution de la ville. Il semblerait que depuis une dizaine d’années la concentration de particules fines soit stable malgré une hausse du trafic notable. La part de pollution attribuée au trafic routier est de 40 %. Malgré tout, la municipalité prend ses responsabilités et souhaite même que la mesure soit pérennisée. De plus, Madame Le Maire annonce la gratuité des bus et métros en cas de pic de pollution durable.

D’autres cas d’abaissements de limitation ont Ă©tĂ© instaurĂ©s en France, sans toutefois d’amĂ©lioration notable sur la pollution aux particules…

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. sanio dit :

    Bonne initiative pour lutter contre la pollution

    Ă  suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *