Radar automatique : des contraventions non envoyées

Fin juin, le journal l’Express révélait que 9 938 PV relatifs à des infractions relevées par radar automatique se seraient perdus dans la nature en juin 2009.

ATOS est la société en charge de la gestion des radars automatiques

ATOS est la société en charge de la gestion des radars automatiques.

Les automobilistes concernés avaient dû payer l’amende majorée car ils n’avaient pas reçu l’avis de contravention et n’avaient donc pas réglé l’amende forfaitaire minorée.

ATOS n’a nullement été inquiétée par ce fait. Et pourtant elle aurait dû s’acquitter des pénalités s’élevant à 650 000 €. Atos ne fait pas face à ses responsabilités mais les automobilistes eux doivent payer pour l’erreur commise.

Le Centre National de Traitement de Rennes a découvert le pot aux roses quelques mois plus tard. Cependant les majorations n’ont pas été toutes annulées car les contrevenants ne se sont pas tous manifestés pour lancer une contestation.

Pour contester une amende, il faut d’abord consigner la somme à la Caisse des Dépôts et Consignation. La somme d’une contravention majorée s’élève à 375 €. Un bon nombre de gens ont dû être découragés par la procédure.

Le président de 40 millions d’automobilistes, Daniel Quéro, demande à ce que les automobilistes qui se sont acquittés de l’amende majorée soient remboursés de la différence entre l’amende minorée et l’amende majorée.

À suivre….

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *