Les retraits de points en chiffres

En 2012, selon le ministère de l’Intérieur, les infractions routières sont en forte hausse qui entraînent des retraits de points supplémentaires.

Augmentation des permis invalidés, notamment dû à des excès de vitesse.

Augmentation des permis invalidés, notamment dû à des excès de vitesse.

Les contraventions sont en augmentation de 12,8 %, et les excès de vitesse constatés par radar de 17 %. On peut expliquer ce constat par un relâchement des automobilistes ou par une répression intensifiée. Le deuxième critère semble plus logique au regard de l’expansion du parc de radars.

Par rapport à 2002, les infractions constatées ont été multipliées par deux alors que les excès de vitesse relevés à l’aide de l’ancienne méthode (donc hors radars) ont chuté de 40 % depuis 2005.

Les conséquences sur le permis à points sont donc logiques : 14,34 millions de points retirés en 2013. Cela représente une hausse de 18,5 % par rapport à 2012. 70,8 % des infractions concernent des retraits d’un point suite à des excès de vitesse de moins de 20 km/h.

Cependant, ces « petits excès de vitesse » sont en augmentation de 20 %. 2,4 millions de conducteurs ont pu reconstituer leur capital après trois ans sans infraction et possèdent donc douze points (-2,9 %).

Les permis invalidés (dont le capital est arrivé à 0) ont augmenté de 6 % en 2012. Cela concerne 90.000 conducteurs. 5.578 personnes ont perdu leur droit de conduire suite à une conduite en état d’ivresse.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *