Sécurité routière et changement d’heure

En matière de sécurité routière, on constate un pic d’accidentalité à la fin du mois d’octobre.

Les piétons restent les plus vulnérables

Les piétons restent les plus vulnérables.

Cela correspond au changement d’heure effectué chaque année. En effet, le nombre de décès augmente notamment celui des piétons qui sont les premières victimes. Les moments de la journée les plus dangereux se situent entre 8h et 10h le matin et entre 17h et 19h.

Plusieurs facteurs expliquent ce constat. À cette période, le jour diminue rapidement et les conditions météorologiques ne sont pas des plus favorables. Les heures les plus dangereuses sont aussi celles où la circulation est la plus dense. Les conducteurs ont donc une visibilité réduite alors que de nombreux piétons circulent notamment les enfants se rendant à l’école.

Pour pallier ce manque de visibilité, il est fortement conseillé d’équiper les enfants. Les vêtements et le cartable doivent être équipés de bandes rétro-réfléchissantes renvoyant la lumière des phares. Ces bandes permettent de rendre visibles les piétons à une distance avoisinant les 150 mètres. Les cyclistes peuvent aussi se rendre plus visibles en portant un gilet fluorescent.

Des précautions sont aussi à prendre par les automobilistes. Le pare-brise doit faire l’objet d’une attention particulière. Il doit être nettoyé régulièrement et dégivré et désembué avant de partir en circulation. Le nettoyage régulier s’adresse aussi aux optiques de phare et aux rétroviseurs. Ces petits gestes permettent de gagner 30 % de visibilité. Les essuie-glaces doivent être en bon état et propre. D’autres vérifications s’imposent : niveau du lave-glace, réglage des feux…

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *