Signalisation routière : les nouveautés pas toujours comprises

La signalisation routière évolue en permanence en fonction de la diversité des véhicules mais aussi des différentes catégories d’usagers.

Où en sont vos connaissances en matière de signalisation routière ?

Où en sont vos connaissances en matière de signalisation routière ?

Le partage de la route est devenu le leitmotiv de la sécurité routière. À ce titre, certains panneaux ont vu le jour comme celui indiquant que l’automobiliste entre dans une zone de rencontre. Dans cette zone, les piétons sont prioritaires et la vitesse est limitée à 20 km/h. (Voir article : Bien connaître la signalisation pour la circulation des vélos).

Allianz et Carglass ont mené une enquête qui montre que la moitié des  conducteurs français déclarent avoir des doutes sur la signification routière qu’elle soit verticale (panneaux) ou horizontale (lignes). L’apparition de nouvelles règles liées au développement des transports publics urbains par exemple engendrent certaines difficultés. De plus, le manque d’actualisation des connaissances ne facilitent pas la lecture de ces nouveaux panneaux.

L’association Prévention Routière organise une opération du 2 au 16 juin. À cette occasion, elle invite les automobilistes à visiter le site Internet www.defidelaroute.fr et à répondre à douze questions qu’ils pourraient trouver s’ils repassaient leur code de la route. L’enquête d’Allianz et de Carglass révèle que 71 % des personnes interrogées pensent réussir l’examen du code de la route, s’ils devaient le repasser….

Cependant, ils sont 91 % à avouer avoir déjà fait une entorse à ce code : oubli de clignotant, chevauchement d’une ligne continue, passage au feu orange, non-respect des distances de sécurité, excès de vitesse (le dépassement de la vitesse autorisée de 10 km/h est le plus cité avec 45 % des automobilistes).

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *