Sondage sur les conducteurs européens

Le 27 février,  une étude réalisée par l’institut d’opinion Ipsos  pour la Fondation française Vinci Autoroutes, fait le point sur les petites particularités des conducteurs européens.

Les Suédois, bons élèves.

Les Suédois, bons élèves.

Les conducteurs français, allemands, belges, espagnols, britanniques, italiens et suédois ont été questionnés sur leurs habitudes au volant. Quelques différences apparaissent selon le pays d’origine. Cependant tous sont d’accord pour affirmer que « la conduite sous l’emprise d’alcool et de stupéfiants » est la première cause d’accidents mortels. C’est d’ailleurs ce que pensent 78 % des Français interrogés.

Presque la moitié des personnes interrogées estime que la Suède est le pays où les conducteurs sont les plus responsables devant l’Allemagne et la Grande-Bretagne. Ce trio est d’ailleurs le même dans chacun des pays cités dans cette étude. Il est vrai que la Suède obtient toujours les meilleurs résultats. En revanche l’Italie fait figure de mauvais élève. Ils sont considérés comme les moins responsables devant les Espagnols et les Français. Les conducteurs italiens se placent eux-mêmes sur la première marche du podium. 35 % avouent oublier d’attacher leur ceinture de sécurité. Ce manquement à la règle n’existe que pour 12 % des Britanniques et 10 % des Français.

En Espagne, 63 % des conducteurs déclarent utiliser leur avertisseur sonore très souvent à l’encontre des usagers qui les énervent. Cette manifestation ne se retrouve que chez  33 % des Suédois et 29 % des Italiens. Les Français et les Allemands préfèrent lancer des noms d’oiseaux (67 %).

Mais à la lecture des résultats de cette enquête, il existe bien une démarcation entre le nord et le sud. Mais cela ne reflète pas forcément certaines idées reçues…..

Les Allemands et les Suédois ne respectent pas toujours les distances de sécurité (71 %) alors que les Espagnols ne sont que 50 %. Les Français et les Espagnols qui ont déjà téléphoné au volant sans kit mains libres représentent 24 %, alors que les Suédois le font à 46 %. Ceux-ci sont d’ailleurs contre l’interdiction totale du téléphone au volant alors que les Britanniques, les Espagnols, les Italiens y seraient plutôt favorables.

Les Allemands ont pris l’habitude de rouler longtemps sans prévoir de pauses. Ils roulent en moyenne 3H43 avant de s’arrêter. Les Français et les Espagnols s’arrêtent au bout de 2H45.

En Belgique, les conducteurs n’hésitent pas à prendre le volant en étant juste au-dessus de la limite d’alcool autorisée (25 %). Ce pourcentage est de 4 % pour les Espagnols et 3 % pour les Suédois. Ces derniers prennent la route après 2,8 verres en moyenne contre 1,1 pour les Suédois.

Quant aux Français, ils se nomment « agressif » à 88 % .

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *