Un autre genre de radars

Un nouveau style de radar comme arme fatale.

Nouvelle génération de radar.

Nouvelle génération de radar.

Pour lutter contre les excès de vitesse, les forces de l’ordre font parfois preuve d’une grande imagination en se cachant dans des endroits surprenants. Le gouvernement, quant à lui, observe les initiatives et techniques des états voisins dans le but de réduire les chiffres de l’insécurité routière et ainsi faire des économies.

La France est intéressée par l’idée de La Grande-Bretagne et la Suisse qui ont mis en place des radars factices terriblement similaires aux vrais. Ces fausses machines incitent les conducteurs à ralentir. La rumeur court et plusieurs associations de défense des conducteurs s’insurgent estimant que la vitesse est une des causes « minoritaires » dans les accidents de la route. Le Conseil National de la Sécurité Routière dément toute décision allant dans ce sens. Les membres du conseil désirent « jouer l’apaisement avec les conducteurs ».

Une autre hypothèse est envisagée : l’implantation de radars semi-fixes (Lidar) comme actuellement en Belgique. Ils changent régulièrement d’emplacement pour que la vigilance des conducteurs soit optimum tout au long de leur parcours.

En 2013, on a enregistré 19 millions de flashs. Ce chiffre pourrait s’accroître en 2014 si ces radars font leur apparition sur nos routes.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *