Un collectif contre les tarifs des pĂ©ages d’autoroute

Contre le prix trop Ă©levĂ© des pĂ©ages d’autorout, le Rassemblement citoyen fondĂ© par l’ancienne Ministre de l’Écologie Corinne Lepage, lance une action d’usagers .

Les prix des péages d'autoroute seraient 20 % trop cher.

Les prix des pĂ©ages d’autoroute seraient 20 % trop cher.

Cette revendication se base sur le rapport de la Cour des comptes de juillet 2013. Celui-ci évoquait des hausses de tarifs très supérieures à l’inflation. Et c’est l’automobiliste qui en pâtit.

Les usagers réclament donc une indemnité via une action collective. Ils ont l’intention de demander aux sociétés d’autoroutes le juste prix des péages. Le collectif estime qu’actuellement le tarif est d’au moins 20 % plus cher que ce qu’il devrait être.

Depuis vendredi 13 février, les usagers peuvent remplir un formulaire sur le site actioncivile.com pour demander un remboursement de 20 %. Pour prétendre à ce remboursement, les automobilistes doivent avoir emprunté les autoroutes suivantes : A1, A6, A7, A9 et A 13 au cours des cinq dernières années. Il suffira de joindre un ticket de péage. L’action prendra fin au mois de juin.

Les autoroutes concernées sont les plus anciennes. En effet, elles datent des années 60-70 et ont été construites sous la présidence du Général de Gaulle. Leur coût de construction est donc amorti depuis bien longtemps….

Le Rassemblement citoyen compte sur 50 000 demandes pour que le rapport de force s’inverse. Ensuite, il y aura une demande de médiation avec les concessionnaires des différentes autoroutes, suivie d’une demande de réparation du préjudice et enfin le remboursement des 20 %. Sans réponse au bout d’un mois, les usagers déposeront un recours auprès des tribunaux d’instance.

Pour leur défense, les sociétés d’autoroute déclarent que leurs tarifs sont encadrés par l’État. Cependant, cela ne leur donne pas le droit de faire ce qu’elles veulent car en France, un principe édicte que la circulation sur les routes est gratuite. La politique de tarifs ne peut être légale qu’à certaines conditions. Certaines pratiques sont inacceptables selon le collectif : les sociétés licencient du personnel pour mettre en place des barrières automatiques aux péages sans pour autant faire baisser le prix du trajet…..

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. RIOTON Jean-Francois dit :

    Les autoroutes n’auraient jamais du ĂŞtre privatisĂ©es…Les voies de communication (route et rail) sur le sol Français font partie du patrimoine National-PropriĂ©tĂ© citoyenne et collective(comme les bords de mer…)-Seule l’exploitation (et l’entretien) peut ĂŞtre dĂ©lĂ©gue Ă  des entreprises professionnelles privĂ©es ; mais sous contrĂ´le de l’Etat.(comme les Ă©quipements portuaires).D’une façon plus gĂ©nĂ©rale , il faudrait que l’Etat mette de l’ordre dans sa politique de privatisation (qu’Est-ce qui est privatisable et qu’Est-ce qui ne l’est pas…)et cesse de prendre des dĂ©cisions Ă  « l’emporte piece » en fonction des besoins financiers du moment ?!…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *