Un spot de la sécurité routière choquant en Irlande du Nord

En matière de sensibilisation à la sécurité routière, les Anglo-Saxons ont depuis longtemps opté pour des images « choc ».

La campagne de sécurité routière Classroom

La campagne de sécurité routière Classroom met en scène des enfants.

La province d’Irlande du Nord ne déroge pas à l’habitude. Le dernier message d’une minute ne peut être diffusé qu’après 21H car certaines images montrant du sang, des victimes et la mort peuvent heurter la sensibilité des jeunes. La polémique est lancée relayée par le journal The Independant .

Le film  en question raconte l’histoire d’un homme qui finit sa pause déjeuner dans un parc, il semble pressé, monte dans sa voiture et roule beaucoup trop vite. Il percute un mur, la voiture s’envole, retombe, fait des tonneaux et finit sa course en écrasant 28 enfants. Le choix de ce chiffre n’est pas anodin puisqu’il correspond précisément au nombre d’enfants décédés sur les routes de la région depuis l’an 2000.

Malgré le choc éprouvé par l’opinion publique, le ministre de la sécurité routière Mark Durkan persiste à défendre la vidéo. Il veut sensibiliser les conducteurs à la vitesse et gommer la fausse perception de la population par rapport aux conséquences réelles et dramatiques des excès de vitesse. Le ministère déclare que le caractère choquant de la séquence est volontaire pour que les gens réalisent que ces morts auraient pu être évités. voir la vidéo

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Rébecca dit :

    Il est vrai que cette publicité est particulièrement choquante tant le spot « montre » l’accident ! Cependant, il peut mener à réfléchir sur sa manière de conduire: vaut-il mieux avoir 15 minutes de retard ou tuer 28 personnes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *